3.La politique extérieure

 

 

(JFK a la Maison Blanche)

 

 

Le mandat de John Fitzgerald Kennedy a été très marqué par la guerre froide entre les russes et les américains.
     Début 1961, la CIA expose son projet de débarquement à Cuba. débarquement qui serait exécuté par des exilés cubains; les Etats-Unis fourniraient alors une aide matérielle et stratégique. Le 17 avril, celui-ci à lieu dans la désormais célèbre baie des cochons. C’est un immense fiasco. C’est d’ailleurs Fidel Castro qui tirera le plus grand bénéfice de cette opération. En effet, 1200 hommes ont été capturés, et les U.S.A. sont alors montrés du doigt par l’opinion américaine et internationale. Contre toute attente, Kennedy assume l’entière responsabilité de cette erreur. Il est alors contraint de livrer du matériel aux cubains pour faire délivrer les prisonniers. En mai 1961, il fera voter un crédit de 500 millions de dollars pour le progrès de l’Amérique latine.
     Le seconde crise politique touche aux relations entre les U.S.A. et les russes. A partir de 1961, Kennedy se déclare partisan d’une réponse graduelle si les soviétiques venaient à déclencher une attaque contre l’ouest. Il accroît donc ses forces militaires. Dans le même temps, les Etats-Unis ont pris du retard dans la course au développement spatial. Kennedy lance alors son programme Apollo (We choose to go to the moon) avec l’objectif d’être le premier à envoyer un homme sur la Lune. Objectif qu’il ne verra pas s’accomplir de son vivant.

     En Juin 1961, il rencontre Nikita Khrouchtchev , le chef d’État soviétique de l’époque, rencontre sous tension. Ils ne tomberont d’accord sur aucun  problème. Les relations entre russes et américains deviennent de plus en plus tendues. John Fitzgerald Kennedy demande et obtient alors du congrès la mobilisation de  250 000 réservistes (hommes prêts à se battre en cas de conflit). Walter Ulbricht, responsable de la RDA et allié des russes ordonne alors la construction du mur de Berlin le 13 Août 1963. Kennedy prononcera  cette phrase désormais célèbre: « Mieux vaut un mur qu’une guerre ». Les négociations n’avancent pas, le 31 Août Moscou prend la décision lourde de sous entendus de reprendre ses essais nucléaires. Les américains menacent alors de faire de même si un traité n’est pas signé. Les russes refusent. En Octobre 1962, la crise de Cuba éclate. En effet, les photographies aériennes révèlent la présence de missiles nucléaires moyenne portée russes sur le sol cubain. Kennedy annonce ensuite le blocus de l’île cubaine à la télévision. Le 28, Khrouchtchev cède et s’incline.

     Une nouvelle étape de la guerre froide s’achève , chaque camp voulant éviter un affrontement direct et donc une guerre nucléaire. En 1963, les russes comme les américains renoncent à continuer leurs essais nucléaires.  Le problème qui se pose désormais est l’Asie, où le communisme est en pleine expansion… A la suite de la conférence de Genève, le Laos est neutralisé. Alors que le gouvernement VietNamien se bat contre les maquis communistes, Kennedy envoie des hommes (16 000) et du matériel de guerre. Mais lorsque le chef de l’état Ngô Dinh Diêm se fait assassiné, les Etats-Unis refuseront de laisser ce pays aux communistes..

     Mais Kennedy se préoccupe également de l’Europe, qu’il veut garder sous son aile comme alliée. Il multiplie alors ses voyages dans cette région où sa propre popularité ainsi que celle de sa femme ne cessent de grandir. Il devient un héros en Allemagne en prononçant la fameuse phrase: « Ich bin ein Berliner » à Berlin (1963). Pour l’anecdote, lors d’un voyage à Paris, la popularité de sa femme Catherine Bouvier (nom d’origine français qui était à l’origine d’une très grande fierté en France) est telle qu’il se présente alors comme « l'homme qui accompagne Jacqueline Kennedy à Paris ». En 1963, Kennedy déclare que les Etats-Unis protégeront l’Europe occidentale en cas d’agression soviétique.*
     Au final, le plus grand succès de Kennedy a été celui de la résolution de la seconde crise cubaine. Mais , John Fitzgerald n’a sans doute pas eu le temps de montrer toute la mesure de son talent…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site